Mirabilia

Mirabilia

perspective_dispositif_mirabilia_clementlosson

Le dispositif scénographique proposé permet de s’adapter au lieu où le cabinet de curiosité est donné à voir ; ayant lieu tantôt dans une salle de théâtre, tantôt dans une école ou un centre culturel. Il est fondé sur la nécessité fonctionnelle de produire des éléments permettant à la fois de transporter et d’exposer les objets constituant le cabinet de curiosité. Les boîtes – faites à la main et aux dimensions de l’objet qu’elles reçoivent – forment un ensemble architecturé de volumes laissant apparaître les merveilles qu’elles contiennent au fur et à mesure de l’histoire qui nous est racontée.

mirabilia_04_clementlosson mirabilia_05_clementlosson

Note sur Mirabilia :
Le cabinet de curiosités, ancêtre des musées, est souvent perçu comme un capharnaüm de bizarreries sans queue ni tête… Il est pourtant un petit théâtre du monde, dont les mirabilia – choses qui valent la peine d’être vues, objets rares, insolites ou précieux issus de la nature et de l’art – aiguisent le désir de savoir et sollicitent le sens autant que les sens.
A partir d’une collection singulière, où se croisent coquillages et vanités, ibis rouge et téléscope, coeur anatomique et instruments de musique, il s’agit de retracer l’histoire des cabinets de curiosités pour interroger leur résurgence et leur actualité. Car ces « chambres des merveilles » nées à la Renaissance constituent aujourd’hui des laboratoires d’intelligence transversale et collective, où de nouveaux liens s’envisagent entre nature et culture, sciences et arts, héritage et innovation, réel et imaginaire, curiosité et connaissance…

 

http://isabelledumont.blogspot.be/
Mirabilia – conférence scénique / Ecriture et mise en scène : Isabelle Dumont , Théâtre de la Balsamine, Bruxelles – 2016